Session EUROPAN 10

Année de lancement : 2009

Pays : France

Site : Dunkerque

Titre proposition : Môle Manhattan

Code anonymat : MM002

Mandataire : Sanne Van den Breemer

Statut : Mentionné

Niveau de documentation : 75%

Équipe de conception

Mandataire
Sanne Van den Breemer, Architecte, Hollandaise 
Associés
  • Schuurmans Edward , Architecte, Hollandaise
Collaborateurs
  • Rob Wesselink , étudiant en architecture, Hollandaise

Description

« Môle Manhattan » veut créer un cadre autour des qualités existantes du môle 1: l’atmosphère du vide exposé au temps, l’omniprésence de l’eau, les vues sur le quartier maritime et la ville, la grande échelle et les bâtiments existants créent ensemble un environnement unique. Sanne Van Der Breemer, Edward Schuurmans, tous deux architectes néerlandais et Rob Wesselink, encore étudiant, souhaitent laisser autant que possible le remplissage de ce cadre s’adapter aux ambitions futures. Le projet propose un inventaire du patrimoine existant et la définition, autour de chaque bâtiment conservé, de quatre macro-lots aux ambiances particulières : à côté de la Halle aux Sucres, une esplanade est créée, connectée avec le centre-ville. L’esplanade et les îlots, qui constituent ensemble le pont, peuvent donner lieu à des évènements publics. Le projet Fructose se compose d’un ensemble de bâtiments posés autour d’une place publique, dans le sud-ouest du môle, connectée avec la Chaussée des Darses et les quartiers plus au sud. Le Chai aux vins est désigné pour être squatté par les étudiants comme base collective. Enfin, « Môle Manhattan » situe le port de plaisance au nord-ouest du site, ce qui protège les vues sur le centre-ville et constitue déjà une liaison avec le môle suivant. Dans une seconde phase, sans scénario préconçu, les parcelles seront aménagées de manière permanente. Des directives programmatiques et quantitatives sont données pour assurer que le môle fonctionne finalement comme un quartier urbain mixte. Les socles des bâtiments contiendront une variété de fonctions et les étages, des logements de diverses typologies. 

Avis du jury

La question du rapport à la ville est revisitée dans le projet Môle Manhattan Dunkerque par un passage reliant le nouveau quartier au centre-ville, en pas japonais (3 îlets) bien plus présents qu’une simple passerelle, constitué de grandes dalles formant des espaces susceptibles d’accueillir des événements urbains. Cette idée a le mérite de renverser la perspective et de modifier la vision traditionnelle du site selon son axe central perpendiculaire. Le projet propose un inventaire du patrimoine existant et un catalogue de formes urbaines en macro-lots aux ambiances variées. Le jury estime l’organisation spatiale intéressante et flexible, la programmation urbaine riche, mais regrette que le bord de l’eau soit insuffisamment traité. 

Revue de presse

 

Liste des documents (téléchargement)

8 documents accessibles